IPL Luménis

L'IPL permet d'atténuer rapidement les taches pigmentées et unifie le teint en diminuant les rougeurs. Cet effet donne un vrai effet de « coup de frais » qui est très apprécié des patients.

J'utilise depuis 8 ans une lumière intense pulsée IPL Quantum de chez Luménis.

Le photo-rajeunissement permet d'obtenir, au moyen d'une lumière intense pulsée (IPL), une action thermique limitée au derme superficiel et moyen, tout en préservant l'épiderme par un système de refroidissement pour atténuer :

  • les taches pigmentées
  • les lésions couperosiques
  • les signes du vieillissement solaire (élastose, rides superficielles)
  • les pores dilatés.

La lumière intense pulsée ou IPL émet des photons de haute énergie comme un laser mais sur une plage de longueur d'onde. C'est une lumière polychromatique, non cohérente et pluridirectionnelle.

En raison de la plage de longueur d'onde, la lumière est captée par plusieurs cibles :

  • La mélanine qui colore la peau en brun (l'IPL enlève les taches)
  • L'hémoglobine qui colore les vaisseaux en rouge (l'IPL atténue la couperose)
  • L'eau qui est présente dans le derme ( l'IPL réduit les ridules, resserre les pores et redonne du tonus à la peau).

La lumière traverse l'épiderme et atteint ses cibles :

  • Les vaisseaux dilatés sont bourrés de globules rouges. Ils captent intensément le faisceau lumineux et se mettent à brûler. La chaleur diffuse dans tout le vaisseau et détruit sa paroi.
  • Les taches pigmentées, à la base de l'épiderme, captent le laser et brûlent. Elles foncent et s'éliminent en remontant progressivement au travers de l'épiderme.
  • L'eau du derme capte le faisceau lumineux et la chaleur active les fibroblastes qui régénère le derme.

Pour bien fonctionner, il faut impérativement que l'épiderme soit transparent. La peau ne doit pas contenir de mélanine, sinon, elle risque de brûler : Il ne faut pas être bronzée ni trop mate.

Grâce à la large surface traitée à chaque tir, on peut traiter rapidement le visage (en moins de 15 minutes). Chaque zone est traitée par la juxtaposition successive du spot de l'IPL qui forme un rectangle de 1 cm sur 4 cm. Chaque tir de l'IPL est perçu comme un grand flash lumineux légèrement douloureux.

Le traitement est réalisé en ambulatoire au cabinet de dermatologie, en 2 à 4 séances, espacées de 1 mois environ, sans aucune anesthésie.

La première séance apporte un éclaircissement net des taches marrons. Les autres séances optimisent ce résultat en améliorant les lésions rouges (érythro-couperose) et apportent un effet textural : resserrement des pores, tonicité cutanée, amélioration des ridules.

On traite avec succès le visage, le cou, le décolleté et le dos des mains. Sur le décolleté, l'effet de matelassage est très intéressant avec une belle amélioration de la tonicité.

Immédiatement après le traitement, la peau est légèrement rouge et les taches foncent. Il peut y avoir une sensation de coup de soleil et un léger gonflement pendant quelques heures. Les taches remontent progressivement vers la surface de la peau et s'éliminent en 8 jours.

Avec un maquillage un peu plus soutenu, il n'y a pas d'éviction sociale.

L'effet favorable obtenu dans la grande majorité des cas n'est cependant pas définitif. Au bout de quelques années, les lésions ont tendance à se reconstituer de façon progressive et il faut faire des séances d'entretien et ce, d'autant plus qu'on l'on ne fait pas attention au soleil.

Cette technique est optimisée en lui associant d'autres techniques :

  • Peelings superficiels qui donnent un éclat du visage et un resserrement des pores,
  • Injection de produits de comblements (dans les sillons nasogéniens, les lèvres et les pommettes),
  • Toxine botulique (pour les rides d'expression du front),
  • Mésothérapie pour réhydrater la peau sèche et flétrie,
  • Photomodulation par LED pour relancer le métabolisme cellulaire,
  • Radiofréquence pour obtenir un effet sur la tonicité cutanée et les rides.

Ces techniques s'inscrivent parfaitement dans une optique d'entretien et de prévention du vieillissement cutané.

Il est en effet nettement plus facile de garder une belle peau (en faisant régulièrement des gestes peu agressifs) que de rattraper une peau plus abimée (qui nécessite des gestes plus lourds).

Dernière modification le 05/02/2014
Page Facebook du Docteur Saussaye
Retrouvez-nous
sur Facebook
Donnez votre avis sur le Docteur Saussaye
Donnez-nous votre avis
sur Google
Chaîne Youtube du Docteur Saussaye
Consultez notre
chaîne Youtube