Transpiration excessive

Sur l'ensemble du corps, les glandes sudorales servent à éliminer des calories lorsque la température centrale augmente, on ne peut donc pas la bloquer.

Sur les mains, pieds et aisselles, par contre, la transpiration est peu influencée par la température. Nous avons tous une sécrétion de base différente et elle augmente lors des situations de stress. Nous pouvons donc essayer de la bloquer car elle n'est pas indispensable à la thermorégulation.

Pour les mains et les pieds : nous pouvons effectuer de la ionophorèse.

Il s'agit de faire passer un courant de faible intensité qui va modifier la structure de la glande sudorale et freiner ses secrétions. En pratique, on mets les mains et les pieds dans des bacs et on fait passer le courant. On ressent des fourmillements, un engourdissement mais pas de sensations douloureuses. Deux séances par semaine sont nécessaires pendant 1 mois puis on fait une séance d'entretien lorsque la transpiration revient (toutes les 2 à 4 semaines)

Pour les aisselles, nous pouvons proposer la toxine botulique. C'est devenu le « gold standard » des traitements de la transpiration excessive des aisselles.

On fait une série de petites injections intradermiques dans la zone des aisselles. La toxine botulique bloque en quelques jours la sécrétion sudorale et on est tranquille de 6 à 9 mois !

C'est magique. Le seul inconvénient est le coût financier car on doit utiliser un flacon de toxine botulique par coté.

Dernière modification le 05/02/2014
Page Facebook du Docteur Saussaye
Retrouvez-nous
sur Facebook
Donnez votre avis sur le Docteur Saussaye
Donnez-nous votre avis
sur Google
Chaîne Youtube du Docteur Saussaye
Consultez notre
chaîne Youtube