• Varicosités

Varicosités à Le Crès - Montpellier

De nombreuses femmes sont gênées par les varicosités.

Les varicosités (télangiectasies) sont des dilatations permanentes de très petites veines d’un diamètre compris entre 0.1 à 1 millimètre. Elles sont situées près la surface de la peau et sont de couleur rouge, bleue ou violette. Plus fréquemment situées sur les jambes, elles peuvent également apparaître sur d’autres zones du corps, par exemple sur le visage, au niveau du nez, des joues ou du menton.


On distingue plusieurs catégories de télangiectasies que l’on peut décrire comme suit :

Des varicosités très fines (télangiectasies essentielles) :

Elles se développent de façon isolée, sans vaisseau nourricier détectable. Elles sont souvent assez diffuses.

Des varicosités regroupées en paquets isolés :

Elles ne sont pas dues à une insuffisance veineuse superficielle décelable à l’écho-doppler, mais sont alimentées par une veine nourricière, située sous la peau de 1 à 3 mm appelée veine ou varice réticulaire. Elles sont fréquentes chez des patientes avec des variations de poids.

Des nappes de varicosités plus moins étendues :

Ces varicosités se situent en général dans un contexte d’insuffisance veineuse superficielle et sont alimentées par des varices plus ou moins importantes.

Enfin des varicosités ou télangiectasies secondaires (matting) :

Elles sont très fines et regroupées comme de « fins cheveux ». Elles peuvent apparaitre suite à la chirurgie de varices (chirurgie par stripping de la veine saphène par exemple), dans les semaines qui suivent l’intervention, le long du trajet de la veine opérée.

Elles peuvent également survenir après un traitement par sclérose soit parce que la veine nourricière n’a pas été traitée au préalable, ou dans certains cas, ces télangiectasies peuvent malheureusement se produire alors que le traitement a été bien conduit.


D’ailleurs, en pratique, tout type de traumatisme ou de chirurgie, y compris la chirurgie esthétique, peut engendrer des varicosités (télangiectasies) dans les régions cicatricielles (cicatrices de liposuccion, cicatrices suite à suture de plaie).

Les varicosités Différents types de varicosités Traitement des varicosités

Il faut s’assurer par un doppler qu’il n’y a pas de varices profondes qui alimentent ces veinules. En effet, si c’est le cas, il faut commencer par traiter les varices car sinon, c’est comme si on essayait de colmater des petits canaux alimentés par un grand fleuve !!

Les télangiectasies fines isolées sans insuffisance veineuse superficielle n’ont pas de conséquence sur la santé du patient. Le traitement répond juste à un besoin esthétique.

Les télangiectasies symptomatiques d’une insuffisance veineuse, sans traitement, peuvent s’intensifier et peuvent faire place à des varices plus épaisses.

En l’absence de varices importantes, nous pouvons faire partir les varicosités avec des injections sclérosantes et/ou du laser Nd Yag.

En première intention, nous sclérosons les varicosités. On injecte un produit (Aetoxiclerol) qui entraine une inflammation de la paroi interne de la veinule. Elle s’enflamme et progressivement, l’organisme va la résorber.

En complément, nous pouvons aussi détruire les varicosités avec un laser ND Yag qui chauffe la paroi du vaisseau, le coagule et entraine sa disparition en environ deux mois.

Une séance par mois pendant les mois d’hiver permet de contrôler cette affection qui inéluctablement va revenir.

Il faut donc pratiquer régulièrement ces séances pour garder de belles jambes et ne plus hésiter à les montrer…

Laser Nd Yag

Certaines patientes ont remarqué l’efficacité d’une huile essentielle dans la réduction des varicosités : il s’agit de l’huile essentielle d'hélichryse.

L’huile essentielle d’hélichryse italienne (Hélichryse corse) est une des médications naturelles les plus fréquemment recommandées pour ses propriétés veino-lymphotonique, anti-hématome, anti-phlébitique et anti-inflammatoire. Cette huile essentielle pour varicosités est capable de diminuer les différents troubles veineux qui peuvent nuire à l’aspect esthétique de la jambe grâce à son pouvoir de fluidifier le sang et de renforcer les tissus.

Pour profiter des bienfaits thérapeutiques de l’huile essentielle d’hélichryse italienne, mélangez-la avec de l’huile essentielle de cèdre et /ou de l’huile essentielle de cyprès. Ces dernières disposent également de la faculté de stimuler la circulation sanguine et d’atténuer les varicosités.

En ce qui concerne les doses à utiliser, 25 gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne, 25 gouttes d’huile essentielle de cèdre ou de cyprès, 2 cuillerées à soupe d’huile de calophylle et 1 cuillerée à soupe d’huile végétale d’argan, de noisette ou de jojoba sont à mélanger dans un flacon propre et sec. Appliquez quelques gouttes de cette solution sur les varicosités et massez légèrement sans appuyer.

Ce geste est à effectuer 2 fois par jour jusqu’à ce que l’amélioration vous convienne.

Il existe une autre manière d’utiliser l’huile essentielle d’hélichryse italienne. Dans cette seconde solution, vous n’aurez pas besoin d’employer d’autres huiles essentielles pour varicosités. Diluez tout simplement cette essence dans de l’huile végétale de votre choix, comme l’huile de sésame, d’olive ou encore d’amande douce. Pour la proportion, la part d’huile essentielle doit être dans les 30%, contre 70% pour l’huile végétale.

NoteVaricosités5.005basée sur3visiteurs
Cette page vous a plu ?
Dans le cadre de l'amélioration de l'information que nous vous communiquons, vous pouvez noter cette page.
Cliquez pour noter !
Prendre contact avec le centre

Abonnez-vous à la newsletter
OU
Prendre un RDV en ligne sur notre site

Suivez-nous sur les réseaux

Retrouvez nos vidéos sur Youtube
Rejoignez-nous sur Facebook
Donnez votre avis sur Google
Retrouvez nous sur Twitter
Retrouvez nous sur Pinterest
Retrouvez nous sur Instagram